Quatrième de couverture

 

 

  " L' envers des roses " est une fiction romanesque. Elle met en scène un personnage, Adhémar, et ses " trois premières vies ". Adhémar, très jeune, a grandi dans la confusion entre " outils de la connaissance " ( les apprentissages ), outils de communication ( il " articule " mal ), les outils de la mécanique qui lui serviront de refuge quand les deux premières catégories lui feront défaut. D'où cette avidité à tenter de maîtriser ce qu'il croit pouvoir maîtriser le mieux. L' "outillage " au service d'une Utopie adolescente, celle d'une "machine / machination à visée d'harmonie universelle. Les " connaissances " ne sont-elles pas la " clef " de la " promotion espérée " ?

Mais cette " Utopie ", enracinée dans une enfance/adolescence particulières, va se confronter au monde du " Réel ". Là, c'est encore moins simple : D.R.H., horticulteur de roses, gardien d'immeuble....des expériences douloureuses, mais surmontables, un parcours de vie. Echecs, résilience, différences.... les grands thèmes de l'ouvrage.  

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.