Quatrième de couverture

 

 

  " L' envers des roses " est une fiction romanesque. Elle met en scène un personnage, Adhémar, et ses " trois premières vies ". Adhémar, très jeune, a grandi dans la confusion entre " outils de la connaissance " ( les apprentissages ), outils de communication ( il " articule " mal ), les outils de la mécanique qui lui serviront de refuge quand les deux premières catégories lui feront défaut. D'où cette avidité à tenter de maîtriser ce qu'il croit pouvoir maîtriser le mieux. L' "outillage " au service d'une Utopie adolescente, celle d'une "machine / machination à visée d'harmonie universelle. Les " connaissances " ne sont-elles pas la " clef " de la " promotion espérée " ?

Mais cette " Utopie ", enracinée dans une enfance/adolescence particulières, va se confronter au monde du " Réel ". Là, c'est encore moins simple : D.R.H., horticulteur de roses, gardien d'immeuble....des expériences douloureuses, mais surmontables, un parcours de vie. Echecs, résilience, différences.... les grands thèmes de l'ouvrage.