Edition ... associative

Ces ouvrages sont en édition associative locale. Locale ? C'est bien le moins pour des livres dont l'inspiration est "sociale et environnementale ".

Mais aussi, ce paradoxe (schématiquement) : les "grands éditeurs" sont, aussi, de grands groupes financiers qui se regroupent pour des raisons économiques et donc établissent une hiérarchie dans leurs choix d'édition : d'abord, les livres dont on est sûr qu'ils se vendront bien, avec critères décroissants, les "people" tenant le haut du pavé (la notoriété comme gage de ventes même si l'Ecriture n'y trouve pas toujours son compte). Au contraire, le nombre de personnes qui écrivent croît, et les manuscrits affluent, avec effet d'embouteillages. Une voie de sortie, c'est l'édition à compte d'auteur : plusieurs milliers d'euros payés par l'auteur pour la fabrication de son livre qui tombera aux oubliettes lorsque la facture sera réglée.

Autant dire que, dans cette situation, quelques auto-éditeurs prennent les choses en main et trouvent le moyen (il y faut de la passion) de "faire sortir" quelques livres talentueux, ou bien l'auteur lui-même prend en charge la diffusion de son ouvrage, notamment par la voie de l'édition associative, quand c'est la vocation de l'Association.

Ici, nous sommes dans ce cas de figure : édition associative,  localisée, et au profit de l'Association.

Ainsi, la démarche de l'auteur-éditeur rejoint le propos des quatre livres, celui de " la Différence " ... un ouvrage diffusé " sans but lucratif ", pour le plaisir d'écrire ... et peut-être de lire.

 

×